Les entreprises créées par les portés plus viables que les autres - 30/09/2011


Selon une étude du SNEPS*, le pourcentage de création d’entreprise par les consultants ayant choisi le portage salarial atteint 25%. Les taux de réussite sont remarquables, puisque la plupart de ces entreprises sont rentables dès leur première année de création.

Le secret ?

  • Pouvoir tester son marché, son produit, développer sa propre clientèle, tout en bénéficiant des avantages du statut de salarié. Donc conserver une certaine sérénité.
  • Pouvoir s’appuyer sur une société de portage qui non seulement le soutiendra administrativement, mais les accompagnera personnellement, étant elle-même experte dans les métiers du conseil. Donc bénéficier d’un effet levier. 
  • Pouvoir bénéficier des réseaux qu’a développés la société de portage, et que développe au quotidien les réseaux internes de consultants, dont un certain nombre sont experts en RH, marketing, stratégie, communication ou formation. Donc établir un maillage dynamique.

Soulagé du « fardeau » des charges administratives, le futur créateur peut consacrer le temps ainsi dégagé à la veille économique, à la formation, et à ses proches !

Cette approche globale menée conjointement entre le futur créateur et la société de portage salarial permet justement d’éviter les écueils qui font chuter plus d’une entreprise sur deux dans les trois ans qui suivent sa création.

C’est une dimension qu’ont prise en compte certaines grandes entreprises en confiant à certains de leurs cadres des « projets dormants ».

Par la souplesse et la réactivité qu’offre un portage salarial de proximité, de nombreux cadres abordent le marché du travail avec un regard plus déterminé et plus confiant, levant par la même occasion le paradoxe existant entre des entreprises en quête de compétences ou de chefs de projets, et un marché de l’emploi très difficile.

Cela permet de passer du traitement opportuniste de l’emploi à une démarche volontaire de cadres qui y trouvent le moyen de concilier une autonomie professionnelle réelle et une qualité de vie appréciable.

Si le portage salarial est parfois perçu, certes à raison, comme un moyen de réinsertion efficace pour les seniors, cette nouvelle forme de travail intéresse de plus en plus les 30-45 ans, hommes et femmes, qui y trouvent matière à satisfaire trois principales motivations : 

  • tester et valider un projet d’entreprise,
  • concilier vie professionnelle et vie familiale, 
  • se concentrer sur son métier pour encore plus d’efficacité.

Actualités

Réunions d’information : le fonctionnement du portage salarial

Consultants, étudiants, indépendants, demandeurs d’emploi, … Vous disposez d’une expertise que vous envisagez de proposer sous forme de prestations de services ? Vous souhaitez connaître le fonctionnement du portage salarial ?

Nice-matin – Sud Convergences : Porter la réussite

Le journal quotidien régional, Nice Matin parle de Sud Convergences et de son action pour accompagner les portés dans la réussite de leurs projets : « Sud Convergences vient de mettre sur pied un Parcours Formation. L’objectif étant d’apprendre aux portés à se vendre car « leur réussite est la nôtre »« .

Newsletter